lundi, mars 06, 2006

Ergonoblog change de peau et d'adresse

Bonjour a tous,
J'ecris ce post pour vous informer de la migration d'ergonoblog. En effet, j'ai choisi la solution dotclear dont je suis en train de terminer l'adaptation. Vous trouverez toujours le même type de contenu, mais je prévois une organisation differente :o) et la possibilité d'imprimer les articles. N'hesitez pas a changer vos bookmark et a me donner votre avis sur le nouveau blog.

Http://www.damienanfroy.net

mercredi, mars 01, 2006

Allociné se met au blog

Inscrit sur le site d'Allociné, j'ai recu ce petit mail me proposant de créer mon blog avec Allocinéblogs, ni une ni deux, je me lance dans la création d'un blog pour voir ce que l'on me propose.

Et la je dois avouer une légère déception car avec tout ce que l'on peut voir en matière de blog, j'ai eu l'impression de revenir en arrière. Autant j'ai aimé l'accès à la banque d'image d'allociné, mais il y a beaucoup de choses sur lesquelles je n'ai pas accroché : peu de modèles de blog différents, pas de réelles innovations, des pubs sur le blog généré (deux bandeaux de pub en haut et un a droite dans la marge, en fait on ne voit que ca) .

Enfin ce qui est intéressant, c'est que pour chaque film, il y a une nouvelle rubrique "Blog" pour laquelle ils ont listé tous les articles relatifs au film et présents sur le système de blog.

Exalead : une autre solution de recherche

A force d'entendre parler d'Exalead sur le net et dans divers reportages, je me suis dit qu'il serait interessant de le tester.
En arrivant sur la homepage, je commence par une bonne surprise. Une interface light "à la Google". C'est à dire qu'ils ont favorisé la simplicité et ciblé le focus sur la nature même de l'application : La recherche.
Autre chose que j'ai beaucoup apprécié, c'est le système de favoris directement sur la home avec les captures d'écran des sites en question, d'où l'interet de prendre cette page comme page d'accueil, une excellente idée ! Juste un petit défaut : quand on est sur un autre ordi, pas de favoris...


En ce qui concerne la page de résultats, on y retrouve encore quelques innovations.



Tout d'abord, la possibilité de cibler la recherche (type de documents, syntaxes proches, mots clés souvent recherchés en rapport avec la recherche en cours...). Ensuite, chaque site se présente dans un cadre avec capture d'écran. Lorsqu'on clique sur cette dernière, on a une frame qui s'ouvre en bas (ce qui evite l'éternel ctrl+clic ou "ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre"). Si on choisit de cliquer sur le lien, on arrive directement sur la page en question. Cependant, d'un point de vue personnel je trouve que la page de résultats est trop encombrée, et je préfère celle de Google, plus simple, plus light.

Pour résumer, je trouve ce moteur interessant, encore quelques points à développer en terme d'ergonomie. Mais il est interessant de faire la même recherche sur Google et Exalead dans la mesure ou on ne trouve pas toujours les mêmes résultats. A noter qu'Exalead a déjà référencé 4 000 000 de pages, pas mal...

vendredi, février 24, 2006

Xplose : un site promo de marketing viral !

A force de voir cette pub sur le coté de mon écran, j'ai osé cliquer dessus, ils auront déjà réussi a me faire cliquer sur une pub ! Mais je trouve que ce site a été fait sur le coin d'une table : Voir le site

Ils s'agit donc d'un site promo où la réalisation laisse un peu à désirer : une vidéo, des produits, et un formulaire pour en parler à ses amis. Les icones des différentes rubriques ne sont pas étiquetés et il faut toujours cliquer sur une petite croix en haut à droite pour pouvoir aller dans une autre rubrique.
Ensuite, je trouve que le cas Xplose n'est pas du tout subtil. En entrant sur le site on arrive sur une vidéo qui se veut drôle, mais qui ne l'ai pas vraiment, avec aucune chute... Ensuite, on voit les produits qui ne sont pas présentés d'une facon très excitante et enfin le formulaire pour envoyer l'adresse à ses amis et remplir une base de données par la même occasion. Sauf que pour que les internautes conseillent ce site il manque un interet (systeme de remunération/jeu ou quelquechose de vraiment drole). Rien de tout ca sur ce site...

tags technorati : - -

jeudi, février 23, 2006

Le nouveau lecteur Windows version 10

Je lance mon bon vieux lecteur windows pour regarder une animation d'un personnage en 3D (merci Hugues), et on me propose de télécharger la mise à jour. Ni une ni deux, tout content d'avoir un nouveau "jouet" j'accepte (au moins 3 fois) le téléchargement et le nouveau lecteur se lance.


Et la, je dirai que j'ai eu une assez bonne surprise. Généralement habitué a quicktime (mac oblige) , j'avouerai que j'aime assez cette version pour les points suivants :
- Le design, que je trouve actuel et les actions possibles sont clairement indiquées.
- Les fonctionnalités : des menus spécifiques pour extraire les pistes d'un CD, un logiciel de gravure intégré (je galerai vraiment avec l'ancien), la synchronisation avec des appareils mobiles et des liens directs vers les principaux sites de vente de musique en ligne avec une intégration dans le lecteur très correcte. A noté que par défaut c'est celui de Virgin qui est coché(ca a du se monnayer correctement).

Et vous, l'avez vous essayer ou utilisez vous un autre lecteur de média ?

Du nouveau dans les écrans tactiles

Les écrans tactiles étaient souvent utilisés pour les bornes interactives. Mais voilà que l'on voit arriver des écrans nouvelle génération : les écrans à entrées multiples. Et oui, le film Minority report ne sera bientot plus de la fiction !



Ces derniers offrent donc de nouvelles possibilités. Mais a quoi pourront-ils servir ? On a du mal à imager jouer à des jeux complexes sur un tel écran. Et puis sont ils un peu plus résistant que les anciens ? Enfin, il est conseillé de bien se laver les mains avant de s'en servir :o)


jeudi, février 16, 2006

Téléphone portable, accessibilité,paiement et marketing

Déja très repandu au Japon, le télephone portable risque de remplacer nos chéquiers et cartes de crédits. Et oui, le manque de monnaie pour le parking ou pour une can de coca ne sera desormais plus un problème. Ce concept n'est pas completement nouveau, les premiers tests et articles parlant de ce sujet datent de 2001 (Voir un des premiers articles).

En France, Nokia et Philips travaillent en collaboration sur un projet de ce type, et on devrait avoir des nouvelles second semestre 2006. Les principales utilisations : paiement, carte de fidélité, nouvelle campagne de marketing ciblée...et la vie privée dans tout ca ?

Seriez vous interessé par un tel systeme ?


mardi, février 14, 2006

Ergonomie : les indicateurs

L'indication
L’indication, comme son nom l’indique, doit indiquer des informations à l’utilisateur sur ce qui se passe à l’écran.

Dans la plupart des cas, les indicateurs peuvent aider l’internaute dans sa démarche navigationnelle. La navigation peut indiquer à l’utilisateur où il se trouve, mais cela se passe de façon informelle. L’indicateur, lui, doit remplir pleinement ce rôle.

Pour résumer, on peut définir quatre fonctions principales à l’indicateur :
- Orienter l’utilisateur
- Aider l’utilisateur
- Donner de l’information sur la position de l’utilisateur
- Donner de l’information sur un contenu présent à l’écran

Les rôles des indicateurs
On peut regrouper les indicateurs en trois catégories en fonction de leur rôle :

Indicateurs de progression
Cela englobe les barres de chargements pour des applications de type flash, de type director ou encore les jeux vidéos.

Indicateurs d’état
Ce sont surtout les curseurs qui montrent que la machine est en train d’effectuer une action. Ceux-ci apparaissent souvent à la suite d’une action de la part de l’utilisateur. Ces indicateurs peuvent donc servir à donner un feed-back.

Indicateurs de position
Ceux-ci peuvent avoir la forme d’un fil d’Ariane qui permettra à l’utilisateur de savoir le chemin qu’il a parcouru. On peut aussi compter les indicateurs textes de type « 1/12 ».


Les différentes formes d’indicateurs
Les indicateurs, selon leurs formes, véhiculent des informations différentes et doivent être utilisés dans des contextes précis.

Les indicateurs numérologiques


1/13
Ce type d’indicateur sert à montrer à l’utilisateur le chemin qu’il a parcouru et ce qui lui reste à parcourir. Cet indicateur ne sert aucunement à la navigation, mais il donne une idée de ce qui est consulté et de ce qu’il reste à consulter. Il est souvent utilisé dans les présentations de type PowerPoint.

Ce second type d’indicateur de forme numérologique sert à donner le nombre de résultats d’une recherche effectuée sur le site Google. Le chiffre en rouge sert à donner la position de l’utilisateur par rapport au nombre total de pages. Par soucis d’esthétisme seulement dix pages de résultats sont affichés, mais l’utilisateur peut cliquer sur « suivant » pour accéder aux dix pages suivantes. Cet indicateur joue un rôle important dans la navigation dans la mesure où il constitue le seul moyen, pour l’utilisateur, d’aller aux pages suivantes. Graphiquement, le numéro, correspondant aux pages suivantes, est souligné. Cela reprend la norme des hyperliens sur les sites Internet. Cependant, on a ici deux éléments qui servent à effectuer la même opération car l’utilisateur peut cliquer sur les lettres du mot « Google » pour naviguer à travers les pages.
Les indicateurs textuels

Cet indicateur est appelé fil d’Ariane. Il donne à l’utilisateur le chemin qu’il a parcouru ainsi que l’endroit où il est actuellement. Pour différencier les différents modules du site visités, le texte a été séparé par le symbole « / ». Celui-ci est facile à reconnaître pour l’utilisateur dans la mesure où c’est le symbole utilisé dans Windows pour identifier les différentes parties du chemin parcouru. L’indicateur ci-dessus se lit de gauche à droite, la partie la plus à gauche étant la partie la plus anciennement visitée. Pour que l’utilisateur s’y retrouve plus vite, le module dans lequel il se trouve, est de couleur blanche ce qui fait un contraste avec le reste du site. Cet indicateur sert pour la navigation car il permet de revenir en arrière dans le cas où l’on aurait fait une erreur de clic ou si le contenu n’est pas celui attendu lors du clic.
Les indicateurs graphiques
-Pictos

Ce type d’indicateur permet d’exprimer une fonction ou action à effectuer à travers un symbole ou une illustration. Dans l’exemple ci-dessus, ce picto a été utilisé dans un jeu. Il sert à indiquer que l’utilisateur peut encore effectuer 2 sauts. Dans le cas présent, on a ajouter un numéro, mais l’on aurait aussi bien pu doubler ce picto, procédé souvent utilisé dans les jeux vidéo pour symboliser le nombre de vies qu’il reste au joueur.
-Barres de chargement

Les barres de chargements, tout comme l’indicateur de type numérologique vu ci-dessus, servent à montrer à l’utilisateur l’état d’avancement d’une opération ou d’un traitement. Le problème est que cet indicateur n’est pas très précis, il est difficile de pouvoir quantifier l’état du traitement. C’est pour cela qu’on retrouve souvent un pourcentage qui permet de rendre cet outil plus pratique. Mais on peut se demander s’il n’y a pas double emploi dans la mesure où dans ce cas-là, il est toujours pertinent de garder la barre de chargement.
-Indicateurs d’attente

Cet indicateur sert avant tout à donner un feed-back à l’utilisateur. Il apparaît lorsque l’on effectue une opération sur la machine. Le plus souvent il s’agit d’une petite animation très simple qui tourne en boucle. Le principal défaut de cet indicateur est qu’il ne donne pas d’informations d’avancement sur la progression de l’opération que l’ordinateur est en train d’effectuer.
Voila, j'espère que ce post vous aidera à y voir plus clair dans l'utilisation des indicateurs, toutes vos remarques sont les bienvenues.

vendredi, février 03, 2006

Mieux rédiger pour le web

Avec la folle envolée des blogs et les textes qui n’en finissent plus de rallonger, nous avons un peu perdu nos repères quant à la rédaction des posts. Outre le fait que l’on doit favoriser la lecture rapide et utiliser l’hypertexte, Jakob Nielsen dans son livre Conception de site web : L’art de la simplicité, nous propose les résultats d’une étude visant à optimiser la lisibilité :

Texte concis
Raccourcir 2 à 3 fois le nombre de mots
58% d’amélioration

Lecture rapide facilitée
Utilisation de puces ou de textes décalés
47% s’amélioration

Langage objectif
Utilisation d’un langage neutre à la place d’un langage subjectif
27% d’amélioration

Version combinée
Combinaison des trois améliorations ci-dessus
124% d’amélioration

Ces conseils permettent donc une très nette amélioration de la lisibilité. Pourtant si l’on regarde de plus près, ils ne sont pas suivis sur beaucoup de sites et cela peut entraîner une mauvaise interprétation due à des éléments importants qui ne sont parfois pas pris en compte.

Et vous, avez-vous une façon spécifique de rédiger sur le web ?